Santiago : retour en capitale occidentale

14 novembre 2021
Nous voilà, enfin, arrivés à Santiago après pas moins de 5h d’avion et un changement à Bogotá.
Venir au Chili en temps de COVID, et juste après la réouverture de leurs frontières, n’est pas une mince affaire : nous avons d’abord dû faire valider notre pass sanitaire auprès des autorités chiliennes et attendre patiemment leur réponse pendant 3 semaines avant de pouvoir acheter notre billet d’avion…. seulement quelques jours avant le départ ! Nous avons également dû remplir un formulaire sanitaire (pays visités dans les deux semaines, infos sanitaires, ….) et faire un PCR moins de 48h avant le décollage. Arrivés à Santiago, on nous a fait un second test PCR dont on a dû attendre le résultat en restant confinés. Enfin nous avons également dû faire un auto-report en ligne chaque jour pendant 10 jours pour rendre compte de notre état de santé. Bref, toute une histoire (fortement déconseillé à ceux qui n’aiment pas la paperasse) !
Mais on a tenu bon et on a réussi à rentrer.
Il est 5h30 du matin et on est crevés après une demi nuit dans l’avion.
On prend un taxi qui nous pose directement à notre hostal. Pas de bol, notre chambre n’est pas encore prête, en attendant nous ferons la sieste dans le salon commun (moyen moyen niveau confinement mais bon). Nous ne ferons d’ailleurs pas grand chose du reste de notre journée, entre dodo et blog en attendant les résultats de nos tests – qu’on a reçu en milieu d’après-midi – et papotage avec les gens de l’auberge.
À peine arrivés au Chili et avant même d’avoir commencé à visiter Santiago, un constat s’impose à nous : nous avons l’impression d’être dans une capitale européenne !
Pleins de petits détails nous ont tout de suite sautés aux yeux : voitures qui respectent les feux de signalisation (il y a même des feux piétons!!) et qui ne klaxonnent pas à tout va, cuisine équipée à l’auberge (avec four et bouilloire!!!), l’eau chaude qui ne semble pas être un critère dans le choix d’une auberge, …. Après l’Équateur ça nous change bien, on est dépaysés mais « dans l’autre sens », ça nous fait tout bizarre mais ça nous fait aussi du bien, il faut le reconnaitre !
Et aussi, nous qui pensions bien parler espagnol jusqu’à présent …. on ne comprend rien aux chiliens… ça promet !


15 novembre 2021
Notre pase de movilivad en poche et après une bonne grasse mat’, il est temps d’aller visiter Santiago !
Notre auberge se trouve en plein centre, dans le quartier Bella Artes, nous n’aurons pas besoin des transports en commun pour découvrir la ville.
Nous commençons notre visite par le marché aux poissons, où nous faisons une pause repas, avant d’aller flâner dans le centre, de la plaza de las Armas jusqu’au palais de la Moneda. Nous ne manquerons pas non plus d’aller visiter un supermarché : chose qu’on adore faire lorsqu’on arrive dans un nouveau pays (alors qu’on n’y met jamais les pieds en France jajajaja) !
Santiago porte définitivement bien son surnom de capitale du nord au sud, on ne s’y attendait pas du tout, ça nous fait tout bizarre ! Nous décidons de profiter des avantages, ce soir nous dinerons dans un bar/resto branché. Au menu : pizza, ceviche, une bière pour Sam et un pisco sour pour Lulu….les prix nous ferons également tout bizarre, on n’est plus habitués !


16 novembre 2021
Malgré toutes nos ambitions, nous n’arriverons pas à nous lever tôt, on est encore bien crevés (et veiller tous les soirs jusqu’à 2h du matin pour déconner avec le staff de l’auberge n’arrange rien !).
Nous mettons le cap sur l’immense marché couvert de la Vega où l’on découvre le Santiago populaire, beaucoup plus proche de nos nouvelles habitudes de voyageurs. Nous en profitons pour manger et faire quelques courses – les prix des restos chiliens nous donnent bien envie de cuisiner ! Nous essayerons de visiter le Cerro Santa Lucia mais celui-ci est fermé suite à un incendie qui a eu lieu quelques semaines avant.
En fin d’après-midi, nous nous rendons au Cerro San Cristobal qui offre une superbe vue sur la ville depuis son sommet à 860m. Comme le funiculaire ne fonctionne pas actuellement, nous décidons de monter en bus et de redescendre ensuite à pied (on n’est pas fous!). On est impressionnés par la quantité de cyclistes qui le font en vélo : ça monte non stop sur 2,5km. D’en haut, la vue sur les Andes est magnifique, d’autant plus avec les couleurs du soleil couchant, on ne s’en lasse pas …. et on n’arrive pas à rentrer avant la nuit !
Nouvelle et dernière soirée avec le staff de l’auberge et les autres voyageurs, c’est la fête : anniversaire, barbecue et match de foot (+ un super repas préparé par Sam).
Demain, nous quittons Santiago pour rejoindre Valparaiso, à 2h30 de route, sur la côte.

Au final, on a beaucoup aimé Santiago et pas uniquement pour le confort qu’on y a retrouvé ! C’est une ville très agréable où l’on a très vite trouvé nos marques. On a déjà hâte d’y retourner après notre séjour dans le sud dans quelques semaines pour continuer à l’explorer !


>> Pour plus de photos, c’est par ici <<


INFOS PRATIQUES

Hébergement

Hostel Forestal : une très bonne adresse qui correspond à l’image qu’on se fait d’une auberge de jeunesse. Le staff y est pour beaucoup, ils mettent une sacrée ambiance (il faut dire qu’ils vivent sur place) ! Super bonne localisation, chambres confortables,… bref on a adoré et on y est d’ailleurs retournés lorsqu’on est repassés par Santiago !
29000CLP la chambre privée avec salle de bain partagée.

Cerro San Cristobal
Quand nous y sommes allés, le funiculaire ne fonctionnait pas. Le bus pour monter coûte 1450CLP par personne. On recommande vivement la redescente à pieds en fin de journée si le ciel est dégagé.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :