San Pedro de Atacama – dans le désert pour Noël

22 décembre 2021

Après 12h de bus, nous voilà arrivés à San Pedro de Atacama où nous passerons les fêtes de Noël.
Pour en profiter pleinement nous avons loué un pick up de compète pour 3 jours, cadeau de Sylvie et Philippe (nous le partagerons tout de même avec un couple de français pour répartir les coûts).
Actuellement, les sites les plus réputés du désert d’Atacama sont fermés du fait du COVID (vallée de la luna, vallée de la muerta,…), bien que ce ne soit que des sites en plein air. Heureusement, grâce à Jennifer, une ancienne bénévole de Lulu qui se trouve être à San Pedro depuis quelques semaines, on se retrouve avec un programme aux petits oignons pour profiter pleinement de ces 3 jours. On a hâte !

23 décembre 2021

Ce matin, on se réveille tout impatients d’entamer nos explorations. Une fois à bord de notre Hilux (ça a été loooong), nous récupérons Marlène et Baptiste avec qui nous allons partager les trois jours à venir. Au final, le timing fait bien les choses, ça leur aura laissé le temps d’arriver et de partager cette première journée avec nous, ce qui n’était pas gagné !
Nous commençons notre road trip en direction du sud dans le salar d’Atacama.
Nous nous dirigeons d’abord vers les lagunas Cejar, Piedra et Baltinache, repères des flamands roses.

La particularité de ces lagunes est quelles sont riches en sel. On peut se baigner dans l’une d’elle et le résultat est bluffant : on flotte comme jamais !! A tel point qu’il est impossible de nager sur le ventre : les jambes et les pieds remontent jusqu’à sortir hors de l’eau….. bref, on s’est bien marrés et on a adoré l’expérience.

Nous nous rendons ensuite aux ojos del salar (les yeux du salar) et à la laguna Tebenquiche. On est particulièrement sous le charme du spectacle offert par la lagune avec toutes ces nuances de couleurs.

Pour finir la journée, nous mettons le cap vers Piedras Rojas. On roule sur 150km à travers des paysages splendides où nous rencontrons nos premières vigognes (cousins sauvages des lamas). Plus nous montons en altitude, plus le temps devient menaçant, finalement il ne pleuvra pas mais qu’est-ce qu’il fait froid, on se les pèle !
Nous finirons notre journée à 3950m d’altitude, quasi à la frontière argentine, au mirador de Piedras Rojas.

24 décembre 2021

Pour cette deuxième journée, on met le cap au nord. On commence d’abord par aller explorer le canyon des cactus en compagnie d’un couple de franco-belge que nous venons de rencontrer.
On est impressionnés par ce décor sorti de nulle part et ces cactus immenses. On adore cette balade.

On décide de continuer tous les 6 jusqu’aux thermes de Puripobre : une rivière d’eau chaude qui coule non loin de là, dans le canyon, et où l’on peut se baigner. Cette fois on ne flotte pas mais l’eau est bonne et on en profite bien !

L’après-midi, nous nous rendons à Vallecito. Il s’agit d’un itinéraire alternatif à la vallée de Luna, qui est fermée, mais dont les paysages sont similaires. On traverse des paysages lunaires jusqu’à arriver au Bus Magic, où on s’éclate à faire des photos.

Sur le retour, on fait une petite pause au mirador sur la vallée de la mort : l’accès est fermé mais nous pouvons toujours profiter du panorama.

On est sans mots après cette deuxième journée tellement les paysages rencontrés ont été surprenants, incroyables et splendides !

Nous partageons le réveillon de Noël avec Marlène et Baptiste. Pour l’occasion on décide de s’offrir un petit menu spécial réveillon dans un restaurant karaoké. Mais les choses ne se passent pas tout à fait comme prévu…la commande de repas la plus laborieuse de l’Histoire, la serveuse est revenue 3 fois pour prendre ou modifier notre commande ! On a failli mourir de faim.
Heureusement les cocktails, eux, n’ont eu aucun soucis pour arriver et, pour le coup, on ne risquait pas de mourir de soif. Une première tournée offerte par la maison de « Cola de Mono », le cocktail traditionnel de noël chilien (à base de lait, sucre, café, eau de vie et cannelle), une deuxième tournée de pisco sour que nous avions commandé puis une troisième tournée (finement?) négociée par Lulu pour patienter des plats qui n’arrivent pas ! Une bonne soirée qui se terminera à 2H du mat….. la journée de demain s’annonce d’ores et déjà difficile !

25 décembre 2021

Aujourd’hui, c’est le matin de noël. On profite du petit déjeuner pour appeler nos familles, ça nous redonne des forces après avoir si peu dormi ! C’est avec une petite gueule de bois que nous repartons pour une dernière journée d’aventure. Cette fois vers l’est, en direction du Paso de Jama, à la frontière avec l’Argentine.

On monte en altitude au fur et à mesure des kilomètres, jusqu’à 4820m, on se sent un peu étourdis par le manque d’oxygène. Les paysages sont encore une fois incroyables.

On passe devant Monjes de Pacana, un immense rocher qui fait penser à une tête d’indien (avec un peu d’imagination).

Puis devant le salar de Tara, que les nuages menaçants rendent encore plus mystérieux.

Nous arrivons enfin au Paso de Jama, mirador qui marque la frontière Chili – Argentine.

Comme le poste frontière semble à plusieurs kilomètres, on en profite : on passe la frontière clandestinement le temps de quelques photos. On est dans une sorte d’euphorie générale : le passage de frontières terrestres est tellement compliqué en cette période de COVID qu’on se lâche !

Sur le chemin du retour, la neige commence à tomber en abondance, sortie de nulle part ! On aura eu de la neige pour Noël, et dans le désert !

Ça y est, c’est notre dernière soirée avec Marlène et Baptiste ! On se fait un petit resto pour profiter de ces derniers moments ensembles….. en attendant de pouvoir se retrouver autour d’un apéro à Lyon en mai/juin prochain (des lyonnais…c’est pas pour rien qu’on s’est si bien entendus !!!).

On a vraiment adoré ce séjour à San Pedro de Atacama, les paysages étaient époustouflants et tellement différents chaque jour. Et partager ces moments avec des gens géniaux, avec qui on était sur la même longueur d’onde, c’était vraiment la cerise sur le gâteau. Nous qui appréhendions de fêter noël loin de nos familles, au final on a passé 3 jours extraordinaires.
Quelle belle manière de finir notre séjour au Chili !

Demain, nous reprendrons le bus et nous arriverons à Iquique après 8h30 de route. Nous souhaitions initialement y faire une excursion mais ce ne sera finalement pas possible, en raison de tout l’administratif pour préparer notre passage en Argentine (et notamment le test PCR).
Nous passerons finalement deux jours très agréables dans la famille de Paola, avant de nous envoler, le 28 décembre en direction de Buenos Aires.

À bientôt en Argentine !


>> Pour plus de photos, c’est par ici <<


INFOS PRATIQUES
Transports

Caldera > San Pedro de Atacama : Pas de bus direct (idem on ne sait pas si c’est habituel ou non). Il faut prendre un bus pour Calama (10h30 – 24200CLP) puis un second bus pour San Pedro de Atacama (1h30 – 3500CLP)

Location de pick up
Il faut savoir que louer un véhicule au Chili n’est pas simple (comme beaucoup de choses au Chili 🙂 ) : la plupart des loueurs n’acceptent que les carte de « crédit » et non pas les cartes de « débit » comme nous avons en France, ça leur permet d’être sûrs de pouvoir récupérer la caution en cas de problème. Comme nous avons uniquement des cartes de débit, on est donc touts contents d’avoir rencontré Aurore et Guillaume à Santiago qui nous ont donné le contact d’une agence qui accepte de louer via une carte de débit (en contrepartie ils nous demandent la caution en cash le temps de la location). Bref, ça nous a sauvé !
L’agence s’appelle Rent a Hilux. Prix de la location : 80000CLP/jour. Caution en cash : 400000CLP.

Hébergement

Nous ne recommandons pas particulièrement notre hostal qui n’était pas ouf, par contre nos amis étaient ravis du leur : Hostal Kirckir. Pas cher, gérants adorables, super petit dej et piscine ! Bref, ça semble être le bon plan sur San Pedro !

Visiter le désert d’Atacama en plein COVID

La plupart des sites les plus touristiques sont fermés actuellement à cause du COVID (article qui recueille les lieux ouverts et fermés) mais il y a vraiment de quoi en profiter à fond et c’est l’occasion de sortir des sentiers battus ! On ne peut que recommander les lieux qu’on a visité !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Site Web créé avec WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :