Valparaiso, entre vie nocturne et street art

17 novembre 2021
Nous voilà arrivés à Valparaiso – Valpo pour les intimes – après un trajet en bus super confortable (encore une fois on hallucine après l’Équateur). Nous nous rendons chez Manu, un ami d’ami (merci Clément !!) qui s’est proposé de nous héberger durant notre séjour.
C’est ainsi que nous débarquons dans une grande coloc du bonheur, un repère d’artistes bien bordélique qui fait beaucoup penser à la coloc du 26, où Lulu a vécu pendant 5 ans. Nous dormirons dans l’atelier de peinture, sur un vieux canapé bien pourri et bien petit.
Le temps d’adaptation passé, on s’y sentira comme chez nous.
Manu et son coloc, Fenia, nous prennent tout de suite sous leur aile et nous emmènent fêter notre arrivée autour de quelques bières sur les docks. Ils sont passionnés de musiques de tradition orale et notamment de Cueca, musique et danse traditionnelle chilienne. Lulu est à fond, déjà en train d’organiser une future soirée des Jeudis des Musiques du Monde !

Manu nous joue de la Cueca

On deviendra rapidement « el Sam » et « la Lulu », petite marque d’affection trop chou.
Cette première soirée donnera le ton aux trois jours à venir : nous allons clairement passer plus de temps à prendre l’apéro qu’à visiter la ville !


18 novembre 2021
Valpo est une ville à la géographie pas facile avec ses 42 collines où vit la plus grosse proportion de la population. Du coup, quand on s’y balade ça monte et ça descend beaucoup !
La ville est particulièrement réputée pour ses collines de maisons multicolores, ses ascenseurs permettant de monter sur certaines collines (=cerro) et la quantité impressionnante de tags qu’il y a de toutes part : c’est un vrai musée à ciel ouvert.
Fenia nous propose un super circuit pour visiter la ville : il nous met dans un bus local qui nous monte dans les collines en profitant d’une superbe vue avec pour instruction de descendre à la plazeta San Luis et de déambuler dans les rues des Cerros Alegre et Concepción jusqu’à être redescendus dans le centre. Une superbe balade et un déjeuner avec une vue imprenable sur la ville.

En fin d’après-midi nous avons rendez-vous avec Veronica, une copine de Lulu qui habite sur place. Un plaisir de prendre un verre avec elle et sa copine Béa et de la revoir après toutes ces années ! Elles nous aiderons pas mal pour la suite de notre séjour (bons plans visites, contacts pour nous aider à nous organiser et don de guides de voyages), merci à elles !
Le soir, nous cuisinerons pour nos hôtes, histoire de les remercier de leur accueil.
Fenia nous emmènera ensuite dans un club populaire pour nous faire découvrir les danses traditionnelles. Entre deux verres de Pisco sour, Lucie s’essayera à la valse péruvienne, beaucoup plus facile que la Cueca !

19 novembre 2021
Aujourd’hui, nous irons déambuler dans le cerro Alegre et nous prendrons l’un des fameux ascenseurs (en cette période de COVID il n’y en a que 5 qui fonctionnent), on est comme des enfants ! Après avoir fait un échange de guides de voyage avec Béa nous nous baladerons à la découverte de nouveaux tags au hasard des rues.
Ce soir, on sort encore, nous sommes invités à la soirée d’inauguration de la Casa de la Cultura pour laquelle Manu expose ses peintures et Fenia a participé à l’organisation. Un immense bâtiment sur plusieurs étages où l’on découvrira en parallèle des concerts, des démonstrations de danses, des spectacles de cirque, …. le tout dans une ambiance festive !
Nous finirons tout de même par jeter l’éponge vers 2h du matin : après une semaine à faire la fête tous les soirs, nous ne tenons plus la distance. Les autres feront la fête jusqu’au bout de la nuit !

20 novembre 2021

Petite dernière journée à Valpo, en mode repos, blog et organisation de la suite. On en avait besoin !
Ce soir nous prenons un bus de nuit à destination de Pucón, dans la région des lacs, 12h de trajet au programme. On hallucine du confort du bus, un vrai palace.
Bonne nuit !


>> Pour plus de photos, c’est par ici <<


INFOS PRATIQUES

Transport
De nombreux bus pour faire le trajet Santiago – Valparaiso, pas besoin de réserver. 2h30 environ (4000CLP par personne).

Bon plan visite
Pour visiter les Cerro Alegre et Concepción, prendre le bus O (325CLP par personne) non loin du départ de l’ascenseur Monjat (demandez aux locaux) et descendre à Plazuela San Luis. Il suffit ensuite de descendre au hasard des rues.

Un commentaire sur “Valparaiso, entre vie nocturne et street art

Ajouter un commentaire

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Site Web créé avec WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :