Baños : cascades, thermes et sensations fortes

25 octobre 2021

Nous voilà arrivés à Baños, charmante petite ville qui se trouve dans un écrin de nature, à la lisière de la Cordillère des Andes et aux portes de l’Amazonie. Tout autour des montagnes, des volcans, de grandes forêts, des cascades et une végétation verdoyante. Baños est une destination touristique prisée en Équateur : pas trop loin de Quito, climat clément, nature luxuriante, sports extrêmes et thermes naturelles.
Nous arrivons à l’heure du goûter et nous offrons un petit plaisir dans un café (histoire aussi de profiter de la connexion internet pour repérer des hébergements pas chers) : empenadas banane-chocolat, chocolat chaud artisanal (on est en pleine région de production du cacao) et jus de fruit frais ! Miiiiam.
Avant même d’avoir trouvé une auberge, nous savons déjà que nous allons passer du temps dans ce café dans les jours à venir !
Nous installerons nos quartiers à l’hostal Timara, dans le centre, et profiterons du reste de l’après-midi pour organiser notre itinéraire des prochains jours/semaines.

26 octobre 2021

Baños est particulièrement réputée pour sa route des cascades, nous louons donc des vélos à la journée pour suivre cette fameuse route sur 20km (pas d’inquiétude, c’est quasiment uniquement en descente). Sur le chemin un panorama incroyable, 5/6 cascades à découvrir, avec parfois des petites randos faciles pour s’en approcher et surtout des tarabitas (vous vous rappelez notre trajet en tarabita à Mindo?) et des canopys (tyroliennes). Sam est comme un fou, il s’arrête à chaque canopy pour demander les prix, Lulu est en flippe total et bien contente que ce soit trop cher (pas de bol, on a que 40$ sur nous pour la journée!).

Nous finirons tout de même par faire une descente en tyrolienne au dessus de la cascade Manto de la Novia, le cadre étant exceptionnel, Sam VRAIMENT motivé et le patron nous ayant proposé un tarif réduit pour que ça rentre dans notre budget. Cette tyrolienne est la dernière du trajet, bien moins touristique que les autres où s’arrêtent les Chivas boîtes de nuits (camionnettes multicolores avec la musique à fond) remplies de dizaines de touristes. C’est la seule qui propose un aller et un retour en tyrolienne et la vue est imprenable. On a adoré (Lulu a fait une micro crise cardiaque au démarrage mais c’est rapidement passé) !

Nous avons ensuite terminé notre périple à la cascade Pailón del Diablo, la plus impressionnante du trajet, tellement énorme et puissante qu’on était trempés. Il y a un chemin creusé dans la roche (80cm de hauteur) dans lequel on peut se faufiler pour se rapprocher au plus près…. c’est pas très haut… Sam nous sortira un beau palmarès de jurons ! Arrivés à la sortie du tunnel, il y a un passage qui permet de passer derrière la cascade, nous nous y aventurons en pensant pouvoir ressortir de l’autre côté où on voit un chemin … mais non ! C’est un cul de sac ! Le chemin de l’autre côté appartient à une entreprise concurrente pour voir la cascade. On est un peu déçus et bien humides, mais ça n’enlève rien à cette splendide journée. De retour à nos vélos, nous prenons une « camionneta » qui nous remontera jusqu’à Baños (easyyy).
Pour bien finir la journée, petite baignade dans les thermes de la Virgen, ça fait du bien (malgré le splendide bonnet de bain!).

27 octobre 2021

Gros défi pour la journée qui s’annonce : nous avons réservé une expédition en Amazonie dans deux jours et nous ne savons pas si nous pourrons nous y rendre (10h de trajet en bus). Depuis hier, il y a des grèves et des blocages dans le pays suite à l’augmentation du prix de l’essence et la baisse du prix du riz à l’exportation. Baños n’est pas épargnée, aucun bus n’a circulé hier.
Nous nous rendons au terminal de bus et, bonne nouvelle, un bus circulera jusqu’à Coca dans la journée, départ à 17h30 arrivée à 2h du matin. Ça nous oblige à faire le trajet en deux jours et c’est toujours à 2h de notre destination finale, Lago Agrio, mais on décide de tenter le coup en nous disant qu’on trouvera toujours une solution.
Nous quittons Baños en sachant que nous serons bientôt de retour, nous laissons en effet l’un de nos gros sacs à José, le patron de notre hostal, pour les 10 prochains jours. Empanadas banane-chocolat, nous reviendrons !


>> Pour plus de photos, c’est par ici <<


INFOS PRATIQUES

Hébergement
Hostal Timara : nous ne pouvons que recommander cette adresse ! José, le patron, est un amour. Il prend sincèrement le temps de s’intéresser à chacun de ses clients, jusqu’à retenir chaque prénom. En quelques jours, il est devenu un tonton d’adoption pour nous ! 16$ la chambre privée – 20$ avec salle de bain privative.

Pour le goûter
Si vous allez à Baños, vous n’avez pas d’autres choix que de vous arrêter à « Chocolate & Coffee » (en face du terminal de bus, rue Pedro Vicente Maldonado) pour goûter leurs empanadas sucrées et leur chocolat chaud artisanal !!

Pour un hornado
El sabor de Soñita : ils ont gagné le championnat de hornado national de 2014. Très bon hornado, même si la patronne n’est pas hyper avenante.

La route des cascades
On vous recommande vivement de la faire en vélo plutôt qu’en chiva ! La location du vélo à la journée coûte 5$ par vélo (l’agence Wonderful Ecuador est très sérieuse et les vélos sont en bon état). Le retour en camioneta coûte 2,5$ par personne.
Nous avons payé 25$ à deux pour le canopy aller-retour (film gopro inclus).
Compter 2$ par personne pour accéder à la cascade Pailón del Diablo (les deux entreprises qui permettent d’y accéder coûtent le même prix).

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Site Web créé avec WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :