De Tarija à Tupiza : Bienvenue en Bolivie !

Arrivée en Bolivie

6 janvier 2022

5h30 du matin, nous voilà arrivés à Salvador Mazza. Comme il fait encore nuit, on décide d’attendre que le soleil se lève pour nous diriger vers la frontière, histoire d’être prudents.
Sur les 10 minutes de marche qui nous séparent du passage frontière nous serons assez choqués, c’est vraiment la zone.
Une petite heure pour passer les deux postes frontières, on est dans les règles, tout va bien, on peut passer. Nous voilà en Bolivie ! Notre première frontière terrestre après plus de 3 mois de voyage, on est trop contents !

Après avoir changé de quoi arriver jusqu’à notre première destination, on prend le taxi jusqu’au terminal de bus, puis un bus jusqu’à Tarija, c’est reparti pour 5h30 de bus (la journée va être looongue) !
Nous voilà sur la ROUTE DE LA MORT. En plus, on a eu la bonne idée de s’asseoir tout devant, à l’étage, on a une vue panoramique sur la route …. et le cul dans le vide à chaque virage au bord du ravin…. 5h30 sur de la route de terre tellement étroite mais double sens, des virages en tête d’épingle, 3 rivières traversées et tellement de vaches, lamas et moutons en plein milieu de la route de toutes parts.
On a l’impression d’être arrivés en Afrique.

Après toutes ces émotions, on est bien soulagés d’arriver à Tarija, on a vraiment flippé.

Tarija

Après nous être installés dans notre super auberge (et une bonne sieste), on profite de l’après-midi pour prendre nos marques dans ce nouveau pays et trouver notre carte SIM bolivienne.
Le soir, on décide d’aller dans un petit resto pizzeria avec une super offre « 2 pour le prix d’1 » …. pas de bol, l’offre n’est plus d’actualité et la serveuse nous prévient alors qu’on est installés depuis 20 minutes. Tant pis, on se fera une pizza « hors de prix » pour fêter notre arrivée dans le pays. On accompagne ça du cocktail typique bolivien national : le chuflay (avec du singani, le pisco bolivien, du ginger ale, du citron vert et des glaçons).

7 janvier 2022

On commence la journée par une matinée tranquille avant de nous rendre au marché de Tarija pour déjeuner et découvrir les spécialités boliviennes, on est tellement heureux de retrouver les marchés pour manger, ça nous met en joie ! Au menu, sopa de mani (le plat national), arvejada et pour boire, du mocochinchi (sirop généré par la réhydratation et la cuisson de pêches séchées dans de l’eau). Verdict : on s’est régalés !

On se dirige ensuite au terminal de bus pour réserver nos billets pour rejoindre Tupiza le lendemain, notre point de départ pour notre tour de 4 jours dans le sud Lipez et salar d’Uyuni.
Nous en profitons ensuite pour nous rendre dans une vinoteca et acheter une bouteille de vin rouge, il se trouve que Tarija est la capitale de la gastronomie bolivienne et également la seule région viticole du pays, il faut donc que nous goûtions ça (bon, c’est pas le meilleur vin de notre vie mais c’est pas si mal).
En fin de journée, nous décidons de prendre un peu de hauteur et de monter au mirador avec Pili et Marti, un couple de catalans en volontariat dans notre auberge. De là, on peut contempler le soleil qui se couche derrière les montagnes qui entourent la ville.

Nous descendons ensuite jusqu’au puente San Martín où pleins de stands de rue sont installés le long des quais pour un diner local et pas cher. Alors qu’on se dirige vers les stands pour manger, nous croisons un petit serpent, venimeux d’après l’une des cuistos d’un stand, qui se balade en pleine ville !! Lulu est en panique (et bien contente de ne pas être en tongs pour une fois)…. des serpents on n’est pas censés en croiser en pleine ville !!
Bref, on se remet de nos émotions avant de choisir nos plats du soir : « falso conejo » pour Sam (= faux lapin mais en fait c’est de la peau de bœuf) et brochettes marinées pour Lulu. Après avoir bien mangé, il est déjà temps de rentrer à l’auberge pour préparer les sacs.
On est un peu déçus de repartir déjà demain, on ne s’attendait pas à trouver à Tarija une ville si accueillante où il fait bon vivre, c’est vraiment un chouette point de chute pour s’acclimater à la Bolivie. On serait bien restés quelques jours de plus pour faire des randonnées dans les environs et la route des vins en vélo ….

Tupiza

8 janvier 2022

Après 6h30 de bus (pour 210km!!), nous voilà à Tupiza ! On appréhendait pas mal la route puisqu’on avait lu qu’elle était assez horrible. Mais en fait, après le trajet Yacuiba – Tarija ça nous a semblé assez tranquille (il faut dire que cette fois on ne s’est pas assis à l’avant du bus !!). Nous avons traversé des paysages magnifiques sur la route (malgré la ravin en bord de route).

Arrivés et installés dans notre auberge, nous décidons de nous rendre à l’agence avec laquelle nous discutons pour l’organisation de notre tour Sud Lipez + Salar d’Uyuni pour éclaircir quelques points avec eux. L’organisation s’est jusqu’à présent faite via deux jeunes de 22 ans pas très informés ni très intéressés par les détails de l’orga (pour être polis). On décide donc de prendre les choses en main pour être sûrs d’avoir un bon guide et que tout se passe bien.
Nous prenons donc rendez-vous pour rencontrer notre guide Milton le lendemain et voir le véhicule.
Rassurés, nous prenons un bon repas à emporter (suite à une explosion des cas COVID à Tupiza, la plupart des restos sont fermés) et nous filons nous reposer.

9 janvier 2022

Tupiza est une petite ville où il n’y a pas grand chose à faire. C’est d’ailleurs une ville très peu touristique : si 80% des français décident d’en faire leur point de départ pour le tour jusqu’à Uyuni, ce sont à peu près les seuls touristes en ville !
On se balade un peu dans la ville avant d’aller rencontrer Milton, il a l’air super, on a hâte d’être à demain!

Nous profitons du reste de la journée pour nous reposer un peu, il faut prendre des forces pour les jours à venir : nous partons pour 4 jours de 4×4, en pleine nature, sans réseau et sans douches. Ça s’annonce intense !

Pour la petite histoire, notre rencontre avec la saison des pluies : lors de notre arrivée, le fleuve sur la photo ci-dessous était quasi asséché. Après une nuit de pluie, il débordait presque ! Incroyable !


>> Pour plus de photos, c’est par ici <<


INFOS PRATIQUES

Transport

Yacuiba – Tarija : 5h30 de trajet pour 240km (40 bobs par personne). Départ du terminal de Yacuiba. Quelque soit la compagnie, deux départs par jour : 9h30/10h du matin ou 19h. Les bus sont bien bien pourris, ça ne vaut pas le coup de payer plus cher pour des meilleurs places, elles sont toutes identiques.
Sinon possibilité de prendre un collectivo pour un peu plus cher.
Notre trajet a été très éprouvant mais à priori nous n’avons pas eu de chance : une grosse partie de la route asphaltée était fermée ce jour là d’où les détours de l’enfer.

Tarija – Tupiza : 6h30 de trajet pour 210 km (70 bobs par personne). On nous a recommandé la compagnie Trans Narváez qui semble de confiance. On a eu aucun soucis et le chauffeur conduisait bien. On déconseille cependant de s’asseoir tout devant pour ce trajet également.

Hébergement

Tarija : On recommande vivement Casa Blanca Hostel ! Une super adresse ! La chambre double avec salle de bain privée est bien confortable (180 bobs) et le petit déjeuner top ! Sans compter Fernando, qui gère la réception : adorable, il regorge d’infos pour découvrir le coin et toute la Bolivie, il nous a complètement aidé à prendre nos marques dans le pays et à nous organiser.

Tupiza : Refugio del turista (107 bobs la chambre privée petit dej compris). Bonne adresse pas chère. Le petit déj est pas exceptionnel. Ils ont une piscine ce qui peut-être chouette hors saison des pluies !

Où manger ?

Tarija : un incontournable : le marché bien sûr (quelle surprise ! ) ! Et pour le soir : puente San Martín !

Tupiza : El Alamo ! Bon et pas cher !

2 commentaires sur “De Tarija à Tupiza : Bienvenue en Bolivie !

Ajouter un commentaire

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :