Notre bilan au Chili

Ce qui nous a le plus choqué durant notre séjour au Chili c’est la taille du pays : bien sûr on sait tous qu’il est tout en longueur cependant les cartes du monde telles qu’elles sont présentées ne rendent absolument pas justice à la taille du pays. On parle tout de même de 4000km du nord au sud (l’équivalent de Madrid à Moscou) ! Nous avons encore une fois traversé une diversité de paysages (et de climats) assez incroyables et en avons pris plein les yeux.
Mais c’est tout de même fatigués que nous avons quitté le Chili : beaucoup de choses y étaient compliquées tant pour trouver des informations que pour se déplacer sans voiture ou même pour payer ! Bref, on a apprécié notre séjour mais on n’est pas mécontents de changer de pays, en espérant retourner vers plus de fluidité !

En quelques chiffres :

Durée sur place : 45 jours par rapport aux 42 prévus
Budget : 2 660 769 CLP à deux (la classe d’avoir dépensé plusieurs millions!), soit 2832€ avec les taux de change dont on a bénéficié. On est donc sur un budget de 31,5€ par jour et par personne au lieu des 40€ prévus… On est larges ! Vive le volontariat et les cadeaux qu’on nous a offert sur le trajet !!
Nombre d’étapes : 15.
Santiago > Valparaiso > Pucón > Puerto Montt > Ancud > Quemchi > Puerto Montt > Puerto Natales > Punta Arena > Santiago > Pisco Elqui > La Serena > Caldera > San Pedro de Atacama > Iquique
Nombre d’heures de bus : 75h05 (Sam tient à ses 5 minutes). Uniquement les « grands trajets » entre les villes. N’inclus pas les bus locaux pour explorer les environs (on pourrait rajouter une dizaine d’heures).
Maximum de nuits passées au même endroit : 10 à Quemchi chez Yessica (et quel bonheur de rester au même endroit aussi longtemps!). Sinon, en mode touristes, on a fait 4 nuits à San Pedro de Atacama. Pour les autres étapes, nous sommes souvent restés 3 nuits aux mêmes endroits (on s’améliore !).

En quelques mots :

Nos coups de cœur :

  • Chiloe, en particulier Quemchi, et notre rencontre avec Yessica
  • San Pedro de Atacama ses paysages à couper le souffle et notre rencontre avec Marlène et Baptiste
  • Valparaiso, ses collines, sa vie nocturne et la coloc’ colorée de Manu et Fenia.
  • L’excursion baleines dans l’extrême sud, au départ de Punta Arena.

Ce qu’on a aimé :

  • L’arrivée dans le pays : retrouver du confort « européen » après plus d’un mois et demi en Équateur ça nous a fait du bien !
  • Les bus de compétition, tellement confortables, du jamais vu !
  • La grande diversité des paysages d’un extrême à l’autre sur 4000 km (et encore on a pas été tout au nord).
  • Le bon vin et le Pisco sour.
  • Notre première vraie rencontre avec les lamas, vicuñas et guanacos.
  • Du jambon qui ressemble presque à du jambon (quand tu bouffe beaucoup de sandwiches ça compte !).

Ce qu’on a moins aimé (il en faut bien !) :

  • Tout était compliqué : l’entrée dans le pays, les achats de billets de bus ou d’avion, trouver les informations pour nos excursions, …
  • Après l’Équateur les chiliens nous ont semblé moins chaleureux, ils nous donnaient souvent le sentiment de les faire chier (on commande dans un resto… grand soupir du serveur x))
  • La quantité de chiens errants. Certes on a beaucoup apprécié de voir que les chiliens nourrissent les chiens errants mais on a moins apprécié se faire courser par une horde à Caldera…
  • Les prix qui nous ont vraiment fait tout bizarre après l’Équateur

Catégorie WTF (= grand n’importe quoi) :

  • Les prix qui sont quasi aussi élevés qu’en France (bars, resto,..) alors que le salaire minimum mensuel est de 400€ (vive la privatisation)…. on ne comprend toujours pas comment ils font pour vivre mais on comprend mieux pourquoi c’est le bordel. Toute la contradiction d’un pays qui se veut le plus développé du continent mais qui a encore pas mal de problèmes structurels à régler.
  • Impossible de payer en ligne avec une carte étrangère !!!
  • Les horaires des bus des parcs nationaux hyper mal organisés (à peine le temps de faire la rando entre le premier et le dernier bus)

Côté Cuisine :
La gastronomie chilienne ne nous a pas particulièrement transportée ! Au final, nos meilleurs repas restent ceux que nous avons cuisinés nous-même (hormis la cuisine de Yessica bien sûr). Et pour le coup, vu les prix du pays, nous avons beaucoup cuisiné !

Nos plats préférés :

  • Les Milcaos !!
  • Le caldillo de congrio
  • Le pulmay (mais uniquement celui de Yessi)
  • Les empenadas au four (tellement mieux que frite)
  • Le pan de pascua

Notre mot fétiche : cachái ! [katchaïe] (= tu comprends/tu piges ?) utilisé par les chiliens pour ponctuer chacune de leurs phrases (et quand on ne le sait pas, on ne comprend rien !!!).

Notre musique totem : Hotel California. Une chanson qu’on avait pas entendu depuis bien longtemps….et qu’on a entendu à peu près partout au Chili !

Voyager au Chili pendant le COVID
Le Chili n’est surement pas la destination d’Amérique du sud la plus simple à visiter en temps de COVID, notamment vu la lourdeur administrative pour entrer dans le pays.
Une fois sur le territoire et le pass sanitaire en poche, il n’y a pas spécialement d’autres complications liées au COVID. On recommande seulement d’avoir une carte SIM locale avec internet, la grande majorité des restos n’ont plus de menus physiques mais des QR codes.
Tout est ouvert normalement, si ce n’est la carretera australe qui est coupée au niveau de la frontière argentine et les principaux sites de San Pedro de Atacama qui sont fermés (et on ne comprends toujours pas pourquoi).



3 commentaires sur “Notre bilan au Chili

Ajouter un commentaire

Répondre à Marianne Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Site Web créé avec WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :